Ce site utilise des cookies. En l'utilisant, vous consentez à leur utilisation, en fonction des paramètres actuels de votre navigateur.
J'accepte

Loading...


Recherche Menu
A A A Contraste élévé: A A

Portail de promotion des exportations



Les opérateurs polonais dans l'agroalimentaire sont présents en force dans la 17eme édition de salon international « Djazagro »

Wyślij Imprimer Pobierz information publiée par: Janusz Pisz | 2017-12-29 15:25:27
les opérateurs polonais dans l'agroalimentaire sont présents en force dans la 17eme édition de salon international « djazagro »

Les opérateurs polonais dans l'agroalimentaire sont présents en force dans la 17eme édition de salon international « Djazagro »

Les opérateurs polonais dans l'agroalimentaire sont présents en force dans la 17eme édition de salon international « Djazagro » en quête de partenariats fructueux avec leurs homologues algériens.

Venu avec le slogan « saveurs de l’Europe », les Polonais ont misé sur plusieurs segments qui connaissent une grande demande sur le marché, à l’instar des produits laitiers, boissons et fruits dont ils détiennent les premières places sur le marché européen. Leader dans plusieurs segments dans agriculture à l'image de la filiale laitière, les entreprises polonaises tendent la main pour des partenariats fructueux. De ce fait, pas moins de 20 entreprises ont pris part à cet événement international qui a regroupé plus de 700 entreprises nationales et internationales dans le secteur de l'agroalimentaire.

Lors d’une conférence de presse animée en marge du salon Djazagro qui s’est tenu la semaine dernière à la Safex, le conseiller et chef du service de la promotion du commerce et des investissements de l’ambassade de Pologne en Algérie.

Janusz Pizs a réitéré son appel pour donner un nouvel élan au partenariat algéro-polonais qu’il souhaite voir doubler les prochaines années, pour atteindre au moins le milliard de dollars, sachant qu’il est présentement à 500 milliards de dollars, dont 40% en agroalimentaire.

Le vice-président de l'Agence polonaise du marché agricole, Jaroslaw Olowski, a indiqué qu’il existe plusieurs contacts avec des partenaires algériens », toutefois, le climat des affaires est très différent de celui en Pologne, ce qui fait hésiter un peu les opérateurs polonais, a expliqué Olowski.

Certains investisseurs polonais participants à la foire regrettent encore la règle de 49/51 qui les décourage d’entamer des investissements sur place, et cela malgré le grand intérêt qu’ils portent au marché algérien.

Cependant, le président de l’association des bouchers et des charcutiers de Pologne, Piotr Ziemann, a été très optimiste pour fructifier d’éventuel partenariat. « Nous tendons la main pour les investisseurs algériens intéressés par des projets de partenariats ».Ziemann qui évoqué les anciennes relations économiques et politiques en les deux pays, a été sur que le partenariat entre les deux pays «sont est bonne voie ».

En effet, lors de la récente visite du ministre polonais de l’Agriculture, un contrat de partenariat a été signé entre l’entreprise polonaise « Ursus » et la société « Karmag Industrie», pour la réalisation d’une «joint-venture» en Algérie afin d’assembler, de vendre et d’assurer la distribution de tracteurs et de machines agricoles pour le marché algérien et les autres marchés africains.

Toutefois, jusqu'à présent et malgré les grands efforts fournis par les deux pays pour booster les projets d’investissement en communs, il n’en demeure pas moins qu’ils tâtonnent. Une situation qui est liée à deux facteur à savoir, le climats des affaire et la langue » a expliqué Janusz Pizs.

Cependant, les Algériens visiteurs du stand polonais ont porté un grand intérêt non seulement aux produits finis, mais aussi, aux chaînes de production très modernes.

Des chefs d’entreprises Polonaises à Sétif : favoriser le partenariat

La chambre de commerce et d’industrie El Hidhab et l’agence polonaise du marché agricole se sont rencontrés, hier à Sétif, à l’effet de promouvoir les relations de partenariat avec les opérateurs économique de cette wilaya.

a chambre de commerce et d’industrie El Hidhab et l’agence polonaise du marché agricole se sont rencontrés, hier à Sétif, à l’effet de promouvoir les relations de partenariat avec les opérateurs économique de cette wilaya. Cette rencontre qui s’est tenue à l’hôtel Novotel a permis aux opérateurs polonais, à leur tête Jaroslow Olowski, vice-président de l’agence du marché agricole et Janusz Pisz, conseiller, chef de service de la promotion du commerce et des investissements auprès de l’ambassade de Pologne à Alger, de débattre avec les promoteurs algériens des opportunités commerciales à mettre en œuvre.
Le président de la Chambre de commerce et de l’industrie El Hidhab et délégué du FCE, Amar Seklouli, saisira cette opportunité pour dire les potentialités que recèle cette wilaya où l’agriculture et l’industrie sont en symbiose.
Dans la présentation de la wilaya, l’intervenant ne manquera de souligner les avancées enregistrées dans bien des domaines et font de Sétif un grand pôle universitaire, avec un réseau routier maillé ouvert sur les ports environnants et les aéroports et un parc industriel qui vient consolider une dynamique qui peut être mise à profit au titre d’un partenariat gagnant-gagnant.
Un partenariat allant dans le sens de la consolidation de la balance commerciale et pourrait même revêtir une dimension stratégique, dira le président de la Chambre de commerce qui appellera à la mise en place d’un jumelage entre Sétif et une ville polonaise à l’effet d’impulser cette dynamique.

Le conseiller, chef de service de la promotion du commerce et des investissements à l’ambassade de Pologne, soulignera les mutations profondes qu’a connues le pays avec une croissance modérée et seul pays qui n’a pas connu de crise depuis une vingtaine d’années.
C’est un pays leader au niveau européen et même mondial avec des rendements qui se traduisent par des exportations de l’ordre de 25 milliards d’euros l’année dernière pour l’agro alimentaire. Une vision que ne manquera pas d’appuyer le vice-président de l’agence agricole dans son exposé sur l’agriculture polonaise et le commerce extérieur de ce pays qui font que la Pologne exporte plus qu’elle n’ importe et détient la première place pour ce qui est de la volaille avec une part de 16% au niveau de l’Union européenne.
C’est le premier pays fournisseur de produits alimentaires pour l’Europe occidentale ajoutera l’intervenant qui fera cependant état de la nécessité d’améliorer la structure d’exportations vers l’Algérie et faire que les circuits permettent aux deux pays de profiter directement de la marge de bénéfices.